Free Porn
xbporn
AccueilLes différences entre un comptable et un expert-comptable en France

Les différences entre un comptable et un expert-comptable en France

La comptabilité se résume à l'analyse des entrées et sorties de trésorerie d'une entreprise. Pour gérer ses comptes avec des méthodes précises et efficaces, un entrepreneur fait appel à un comptable ou à un expert-comptable. Dans les deux cas, les conseils de ce dernier sont nécessaires pour assurer une bonne fluctuation financière dans une entreprise. Mais opter pour l'un ou l'autre laisse souvent perplexe les bâtisseurs d'entreprises en France, et dans la plupart des cas l'aspect « expert » est négligé. Nous préférons les services d'un comptable, moins onéreux, à ceux d'un comptable public.

Pourtant, choisir son accompagnement comptable est un parcours vertigineux, car oui, certains avantages, même évidents, mal mesurés et insuffisants, peuvent devenir de véritables dangers pour la vie d'une entreprise. Mais quelles sont les vraies différences entre ces deux métiers?

Généralement, un comptable se distingue d'un expert-comptable par la compétence et l'expérience, le diplôme obtenu, le coût de l'expérience et la couverture des risques en cas de contrôle fiscal.

Différence de diplôme obtenu

Un simple comptable peut recevoir son diplôme de comptable de 2 à 5 ans d'études. En particulier, on cite principalement les diplômes de BTS Assistant de Gestion (BTS AG), bac +2 au service des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et Petites et Moyennes Industries (PMI), le diplôme de BTS Programme Gestion et Comptabilité (BTS CG), bac+2, le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG), bac+3, et enfin le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG), niveau master (bac+5).

Par contre, être CPA nécessite un Diplôme d'Expertise-Comptable (DEC). L'obtention de ce diplôme équivaut à 8 années d'études en étant déjà titulaire du diplôme DSCG et en ayant effectué un stage de 3 ans dûment validé en entreprise ou organisme. Ensuite, le candidat peut s'inscrire à l'Ordre des Comptables Publics et exercer ses qualités de comptable public. C'est un diplôme classé Niveau I par l'Education Nationale, niveau le plus élevé de la classification.

Différence de niveau de compétence et de quêtes.

A chaque diplôme correspondent les compétences requises! En effet, les compétences et missions d'un comptable sont les travaux comptables de base, tels que les déclarations fiscales, les cotisations sociales, la gestion des stocks, la gestion des salaires, la prévision et la gestion financière, l'enregistrement des opérations comptables et l'établissement des bilans. Au contraire, les compétences d'un CPA tournent autour de l'expérience en affaires en ce qui concerne la comptabilité approfondie. En plus de votre discipline, vous pouvez également apporter votre contribution sur les aspects juridiques, fiscaux et sociaux.

Ainsi, en tant qu'indépendant ou associé, il peut prétendre à des postes à haute responsabilité, notamment à la Direction Administrative et Financière ou à la Direction Comptable. Le comptable, quant à lui, peut être un comptable adjoint, un comptable ou simplement un comptable unique. Dans certains cas, il peut assister le CPA dans la production des documents de base. Dans ce dernier cas, on peut résumer la relation entre un expert-comptable et un expert-comptable par la relation entre un médecin et son soignant : différentes, mais complémentaires.

différence de coût

Compte tenu de la différence évidente de valeur des services rendus par un comptable et un expert-comptable, il va sans dire que la différence de prix pour chaque service est considérable. Oui, l'expérience de l'expert-comptable, bien supérieure à celle de l'expert-comptable, fait qu'il apporte beaucoup plus de conseil et de sécurité à ses clients. Il est donc tout à fait normal que vos clients paient plus d'argent. Un comptable de 30 ans peut toucher un salaire annuel de 25 000 à 35 000 € à Paris contre un salaire annuel de 45 000 à 90 000 € pour un expert-comptable.

A noter que le salaire annuel d'un comptable stagiaire commence à 30 000 euros. Le salaire varie généralement selon le niveau d'expérience et une augmentation significative peut être attendue après dix ans d'expérience.

Différence de couverture des risques en cas de contrôle fiscal

Un expert-comptable est automatiquement inscrit à l'Ordre des experts-comptables, un privilège non seulement gratifiant, mais surtout une faveur qui vous donne plus de possibilités pour couvrir vos clients en cas de contrôle fiscal. Autrement dit, vous bénéficiez d'une assurance responsabilité civile professionnelle qui sert de bouclier à vos clients, car oui, elle peut être contractée en cas de problème. Contrairement au comptable public, un comptable ne dispose pas de cette garantie, car il n'est pas dans l'Ordre des Comptables Publics.

En cas d'erreur dans l'exercice de son travail, l'expert-comptable ne peut garantir son client qui s'expose à des sanctions ou à un redressement fiscal. Au final, ces amendes peuvent coûter cher à vos clients, ce qui revient à payer autant voire plus qu'un comptable. Bref, les différences entre expert-comptable et expert-comptable s'expliquent simplement par leur valeur ajoutée et doivent être étudiées en profondeur avant de prendre une décision. En passant par un service comme celui proposé par Keobiz, vous bénéficiez du travail d'un comptable sous le contrôle d'un comptable. Une solution très intéressante pour tout type d'entité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Tendances

spot_img