AccueilImpôts sur les sociétés en France

Impôts sur les sociétés en France

Certaines sociétés sont concernées par l'impôt sur les sociétés, qui est calculé sur la base des bénéfices déclarés en fin d'exercice. Cette taxe est obligatoire pour certaines formes juridiques, et facultative pour d'autres. Voici des informations sur l'impôt sur les sociétés en France!

Quelles entreprises sont concernées par l'impôt sur les sociétés?

Le SI est obligatoire pour toute entreprise exerçant en France sous certaines formes juridiques. Pour ce faire, vous pouvez obtenir plus d'informations sur la fiscalité ici. A noter toutefois que les sociétés anonymes (SA) et les sociétés à responsabilité limitée (SARL) font partie des sociétés soumises à cette taxe. Les autres entités qui doivent déclarer leurs bénéfices sous le régime IS sont :

– Sociétés par Actions Simplifiées (SAS) – Sociétés par Actions Anonymes (SCA) – Sociétés de Pratique Privée (SEL, SELARL).

Les syndicats doivent également payer l'impôt sur les sociétés. Cependant, pour les actions qu'elles mènent pour la défense de leurs membres, elles sont exonérées de cette taxe.

Certains indépendants ont la possibilité de se présenter au SI s'ils le souhaitent. Il s'agit des entreprises individuelles (EI) et des entreprises individuelles à responsabilité limitée (EIRL). De plus, les partenariats, les coentreprises et les partenariats entrent en fait également dans cette catégorie. Enfin, les sociétés civiles (à activité industrielle ou commerciale) peuvent payer l'impôt sur les sociétés. Ces entités ont le droit de renoncer à cette forme d'imposition même si elles y ont déjà été soumises.

Quel est le montant de l'impôt sur les sociétés en France?

Actuellement, le taux de l'impôt sur les sociétés est fixé à 25 % pour toutes les sociétés. Avant, il était de 26,5 %, un taux qui continue de s'appliquer aux années commençant avant le 31 décembre 2021. De plus, une entreprise qui atteint un chiffre d'affaires inférieur à 10 millions d'euros peut bénéficier d'une réduction de ce type. Il est fixé à 15 % et est réservé aux PME ayant réalisé un bénéfice inférieur à 38 120 €.

Les bénéfices auxquels s'appliquent ces taux sont ceux réalisés avec des établissements établis en France. Vous pouvez déterminer votre résultat fiscal sur la base des informations disponibles ici. Pour les groupes avec filiales, par exemple, une seule déclaration peut être faite. Toutefois, la société mère doit détenir au moins 95 % de son capital.

En définitive, l'impôt sur les sociétés en France fait partie du système d'imposition selon le bénéfice réel. Son taux dépend des performances financières de l'entreprise et peut être majoré de la contribution sociale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Tendances

spot_img