Accueil Pratique Un engagement syndical en baisse sensible en France

Un engagement syndical en baisse sensible en France

Selon une récente étude, entre 1983 et 2003, la part des adhérents au niveau des syndicats a sensiblement baissé, dans un contexte où l’on assiste à un repli de la syndicalisation. En effet, l’adhésion à un syndicat intervient de plus en plus tardivement dans une carrière. Il en est de même en ce qui concerne l’engagement dans d’autres associations. Celui-ci est en fort recul ces dernières années.

Un comportement passif généralisé

En 2013, environ 59.2% des salariés âgés de 18 à 65 ans signalent la présence de syndicats au sein de leurs entreprises ou de leur administration. Cependant, seuls 11.6 % d’entre eux déclarent être syndiqués. Selon cette étude menée par Maria Teresa Pignoni, la majorité des syndiqués adoptent un comportement passif et environ 51% d’entre eux n’ont jamais participé aux activités de leur syndicat au cours des 12 derniers mois, surtout en formation syndicale. Il faut aussi dire que les hommes et les salariés de plus de 40 ans sont les plus représentés au niveau des syndicats. Le même constat est valable au niveau des cadres et des professionnels intermédiaires au moment où les ouvriers ne représentent qu’un syndiqué sur cinq et va travailler davantage dans les grands établissements.

Les femmes sont beaucoup moins nombreuses

Au sein des syndicats, le constat général est que les femmes y sont très peu représentées en France. En revanche, les salariés de plus de 50 ans sont nettement impliqués comme le montrent les sondages qui sont régulièrement réalisés au niveau de l’opinion. Un des freins à la syndicalisation en France, selon les sondages, c’est que la plupart des salariés ont peur des représailles après une formation syndicale. Ce qui impliquerait une prise de responsabilité plus fréquente dans les instances représentatives du personnel. Selon une récente enquête publiée en 2011, un tiers des syndiqués détiennent au moins un mandat représentatif dans les établissements de plus de 10 salariés.

Les salariés syndiqués votent davantage aux élections professionnelles

On estime que 79% des salariés syndiqués votent aux élections professionnelles contre seulement 40% pour les autres salariés. Dès lors, en 2013, environ 36% des salariés syndiqués contre seulement 17% ont connu un arrêt de travail dû à un débrayage ou à une grève. À noter que les syndiqués susceptibles d’adhérer au mot d’ordre sont 2 fois plus nombreux dans ce cas. Par ailleurs, les salariés syndiqués ont trois fois plus de chances de participer à une grève ou à un débrayage que leurs collègues non syndiqués.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Tendances

8 lieux à découvrir absolument en Chine !

On a tous des peurs, des angoisses plus ou moins présentes dans notre quotidien. Certains peuvent vivre avec, s’en accommoder, mais pour d’autres c’est...

Tout savoir sur la performance énergétique en diagnostic immobilier

Lutte contre le réchauffement climatique, économie d’énergie. Ces mots reviennent de plus en plus dans les paroles des décideurs politiques en ce moment. La...

Quelques bonnes raisons pour habiter à la campagne plutôt qu’en ville

Si beaucoup font le choix de la ville pour avoir tout à disposition, la campagne présente elle aussi de nombreux avantages, que nous vous...

Un régime qui se voit ! Comment maigrir du visage ?

Le regard que l’on porte sur soi et tout aussi important que celui des autres sur vous. Habits, maquillage, bijoux ne sont que les...

Pure Acai Berry – Mon avis sur la plus pure baie d’Acai

C’est lors de l’émission télévisée de Oprah Winfrey, il y a quelques années, que le Dr Perricone introduit Pure Acai Berry.  La Baie d’Acai...