Accueil High-Tech Autres Fume-t-on plus avec la cigarette électronique ?

Fume-t-on plus avec la cigarette électronique ?

Une question que l’on me pose assez souvent : est-ce qu’au final avec la cigarette électronique on ne fume pas plus qu’avant ?

Déjà on ne fume pas, on vapote. Et si vous pensez comme moi que la cigarette électronique est moins dangereuse pour la santé que la cigarette normale, c’est déjà ici un premier élément de modération.

Sur ce sujet de santé et même si l’état actuel des études montrent que l’e-cigarette représente très peu de risques pour la santé (tout du moins à court terme), je vous conseille de constamment vous informer sur cette problématique, en faisant bien la part des choses. En effet les études scientifiques sur les produits de santé sont très souvent motivées par des enjeux financiers directs ou indirects, et ce, quelque soit le parti pris (pour ou contre).

Du point de vue de la nicotine cette inquiétude de trop vapoter est à prendre sérieusement chez les débutants car tout bon vapoteur vous le dira : la peur du manque, le stress de l’abandon, appelez ça comme vous voulez, mais un fumeur qui arrête ses cigarettes et qui les remplace par la cigarette électronique aura une forte tendance à sérieusement abuser de son nouvel appareil.

Je ne vais pas parler calculs et dosages de nicotine car même si certaines études montrent que la nicotine d’une cigarette électronique est moins bien diffusée dans l’organisme que celle d’une cigarette, je pense malheureusement n’avoir pas assez d’éléments pour me faire une idée précise, mais je peux néanmoins vous donner humblement quelques conseils.

Petits conseils pour ne pas trop vapoter

1- Gardez en tête que la cigarette électronique est mauvaise pour la santé

Trop fumer ou fumer tout court c’est mauvais pour la santé, il me paraît aussi évident qu’il en va de soi aussi pour l’e-cigarette, quelque soit son niveau de toxicité. Et puis être accroc c’est pas beau, et c’est surtout pas bon. Alors vapotez avec modération et conscience que la e-cigarette ne fait pas de vapeur d’eau comme vous le diront certains marchands. Certes c’est mieux de vapoter que de fumer des cigarettes, mais c’est juste un moindre mal.

2- Démarrez avec un e-liquide à faible dosage en nicotine + un e-liquide plus fort en cas de coup dur

Vu que vous allez sûrement beaucoup vapoter les premiers jours, il vaut mieux éviter les e-liquides trop chargés en nicotine pour éviter le surdosage (palpitations, étourdissements, etc.).

Même si le niveau de nicotine est faible, la vapeur produite va quand même vous procurer un hit (gratouilli dans la gorge), ce qui est bien quand on est fumeur, ça nous rappelle nos petites pulsions morbides.

S’habituer à cette « force » sera (et devrait être) le point de départ vers des dosages plus faibles par la suite. Car vous allez voir que baisser ensuite le dosage en nicotine de ses e-liquides n’est pas forcément une chose aisée. Si c’est trop léger on a vite fait la sensation de vapoter de la paille.

Enfin si le dosage vous paraît trop faible par moment, vous pouvez très bien avoir un flacon de secours au dosage plus fort, histoire de calmer vos envies trop pressantes de cigarettes, mais essayez de rester sur le dosage le plus faible.

Une autre astuce consiste à utiliser des e-liquides à la menthe poivrée ou des e-liquides fortement mentholés. La fraicheur simulée dans la gorge facilitera dans une certaine mesure cette sensation de hit.

3- Faites du sport et buvez de l’eau

L’ecig assèche la gorge c’est bien connu mais boire de l’eau change les idées également. Je pense que dans beaucoup de cas on peut appliquer à l’e-cigarette les mêmes principes utilisés pour le tabac. Moins on bouge plus on fume. Ne vous reposez pas sur le fait que vous ne touchez plus de cigarettes, c’est déjà bien certes, mais ce n’est pas assez. L’objectif ne serait-il pas de ne rien vapoter ?

La vapote aide à remplacer vos cigarettes, mais profitez de ce changement pour casser vos habitudes. J’ai personnellement commencé à courir le matin avant de commencer à travailler. Même 15 minutes sont suffisantes pour retarder toutes envies de se jeter sur le premier objet qui fait de la fumée. Le matin est reconnu comme étant le point crucial pour remettre son corps à niveau en terme de nicotine dans le sang, profitez-en pour en faire un moment de pleine santé.

Dans tous les cas un comportement modéré est toujours préférable que des excès.

4- Achetez des e-liquides de sources connues

Quitte à vapoter autant vapoter des bonne choses. Préférez les sociétés dont les marques sont déjà très connues. C’est le bon côté du business et des réseaux sociaux, au moindre problème c’est tout un empire qui s’effondre. Vous pouvez regarder les usines qui fabriquent aujourd’hui les steaks hachés pour Carrefour, c’est plus propre que chez votre dentiste. Evitez donc les petits labos clandestins si vous voyez ce que je veux dire.

Si vous êtes fumeur et que la cigarette électronique vous intéresse

  • Si vous êtes fumeur, arrêtez-vous net sans aucun médicament.
  • Si vous n’y arrivez pas, faîtes vous aider par un spécialiste qui ne prône pas l’utilisation de médicament. Leur taux d’efficacité étant très faible et leur prix étant très élevé cela ne vous mènera surement nulle part.
  • Si vous ne voulez pas vous arrêter de fumer, essayez la cigarette électronique, vous réduirez très certainement votre consommation de tabac en minimisant les risques pour votre santé.
  • Si vous n’êtes pas fumeur, n’essayez pas la cigarette électronique, ça n’a pas de sens.

Informez-vous

Le statut et les connaissances autour de la cigarette électronique avancent très vite, je vous conseillerai enfin de bien vous tenir informé sur l’évolution de ce dispositif sous tous ses angles, en gardant toujours un oeil critique.

Ce n’est pas parce qu’une personne est en blouse blanche qu’elle aura forcément raison. Cela va dans l’autre sens aussi, un marchand vous dira toujours que son produit est bon pour vous. Enfin les organisations politiques telles que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), L’Union Européenne (UE) ou encore l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) n’ont pas forcément autant d’informations que vous ne l’imaginez pour prendre certaines décisions. Des conflits d’intérêts peuvent aussi également atteindre de telles structures. Méfiance donc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Tendances

Dyspraxie de l’enfant : quels sont les symptômes ?

Les problèmes causés par la dyspraxie, également appelée trouble de la coordination du développement, peuvent être visibles à un stade précoce. Des problèmes de développement Un...

Faire le bon choix pour son casque jet

Concernant le casque de moto jet, il est important d’essayer avant de le choisir afin d’être certain qu’il va bien correspondre à vos besoins...

Quels sont les avantages d’un catalogue carrefour ?

Groupe français spécialisé dans la grande distribution, Carrefour génère chaque année un chiffre d’affaires de plus de 80 milliards d’euros pour un résultat net...

La chirurgie esthétique : tout ce qu’il faut savoir sur ce phénomène devenu une mode

La chirurgie esthétique n’a jamais été aussi populaire depuis son existence. Le nombre des candidats aux opérations de chirurgies ne cesse d’être revu à...

Comment acheter un piano acoustique. Onze conseils pour ne pas se tromper.

1. Trouver un accordeur indépendant et lui demander son avis lorsqu’on achète un piano neuf ou d’occasion. 2. Préférer un bon piano d’occasion plutôt qu’un...